Dolomieu 2

 

Déodat Gratet de Dolomieu,

géologue

Conférence de Régis Deroudille,

Membre du conseil d'administration de notre association

Jeudi 17 décembre 2020 à 18h

Déodat de Dolomieu (1750-1801) est un grand savant géologue et minéralogiste français du XVIIIème siècle peu connu du grand public. Il a laissé son nom à la chaine des Dolomites, au cristal du même nom (avec un d minuscule) et à la pierre de dolomie.

Son œuvre scientifique est majeure tant en géologie qu’en minéralogie, disciplines qui naissaient à l’époque. Ce fut un des premiers vulcanologues. Il eut des intuitions novatrices sur les phénomènes volcaniques et la genèse des montagnes. Outre la dolomite, il précisa les caractéristiques d’autres minéraux dont le béryl et l’anthracite. Il a partie liée avec le 5e arrondissement, car peu avant sa mort prématurée, il fut nommé professeur de minéralogie au Muséum. Et une rue près de la place Monge porte son nom. Ses collections de minéraux sont partagées entre l’Ecole des Mines et le dit Muséum. 

Sa vie bien que courte est vrai roman d’aventure.

Avant d’être reconnu comme savant, il fut militaire dans l’armée royale et membre de l’Ordre de Malte, dont il devint commandeur. Mais il eut de nombreux démêlés avec cette vénérable institution et à son corps défendant participa à l’éviction de l’Ordre de son île. La Révolution Française dont il était partisan à ses débuts, le mit en danger. Mais bien que suspect à plusieurs titres, Il put échapper à la Terreur. L’après Thermidor lui fut plus favorable. Il fut nommé en 1795 Ingénieur et professeur à l’école des Mines qui se réorganisant. Puis membre de l’Institut. En 1798 il fut coopté par Berthollet pour faire partie de la cohorte des savants participants à l’expédition d’Egypte. Son retour prématuré fut dramatique car il fut retenu prisonnier pendant presque deux ans par les autorités du Royaume des Deux Siciles. A son retour, il fut nommé à la chaire de minéralogie du Muséum, mais sans doute affaibli par sa détention, il décéda peu après.

C’est cette vie tumultueuse qu’évoquera la conférence, sans oublier de présenter les principaux traits de son œuvre scientifique.