Les marchands d’estampes à Paris au XVIIe siècle ou la rue Saint-Jacques colonisée par l’image

Jeudi 23 mars 2017

Conférence de Maxime PREAUD, conservateur général honoraire à la Bibliothèque nationale de France.

Au cours du XVIIe siècle, le commerce parisien de l’estampe s’installe rue Saint-Jacques, formant, depuis le Petit-Pont jusqu’à la rue des Mathurins, la plus extraordinaire concentration de marchands d’images dont on puisse rêver. Maxime Préaud vous invite à une promenade d’une boutique à l’autre, entre la Ville d’Anvers et les Colonnes d’Hercule, et à des rencontres avec tout un monde aux doigts noblement tachés d’encre.

Marchands d estampes 1

Nicolas Ier - Langlois, rue Saint-Jacques à la Victoire : Almanach mural pour 1688, détail.

#Retour en haut de la page