➢Victor Hugo et le Luxembourg

 

 

 

 

Luxembourg G. Gobaut​​​

Nos conférences sont ouvertes à tous et gratuites


 
Jeudi 18 avril 2019 à 18h
Mairie du Vème 21 Place du Panthéon 75005 Paris
 
Conférence de Françoise CHENET maître de conférence honoraire à l’Université Stendhal-Grenoble III et spécialiste de l’œuvre de Victor Hugo.
 
Dans la conférence du 7 décembre 2017 : « Le Luxembourg et ses abords dans Les Misérables de Victor Hugo », je montrais l’importance du parc dans l’organisation spatiale du roman. Mais le Luxembourg pour Victor Hugo est d’abord un nom et un nom magique qui, désignant à la fois un jardin, un palais et un pays, définit son imaginaire et donne l’une des clés de son œuvre et de sa pensée politique dont sa vision des Etats-Unis d’Europe.
Rappelons qu’il a passé l’essentiel des trente premières années de sa vie autour du jardin du Luxembourg, qu’il est revenu ensuite siéger au Palais du Luxembourg comme pair de France (1845-1848) puis, après l’exil, comme sénateur (1876) pour être inhumé au Panthéon (1885).
Il faut ajouter à ce Luxembourg parisien le Grand-Duché où Hugo s’est réfugié en 1871 après avoir été expulsé de Belgique pour avoir donné asile à des réfugiés communards. 
A travers son œuvre littéraire et graphique, le propos de cette conférence est de montrer de quel imaginaire, politique entre autres, le Luxembourg est le nom.